Le GTCRR propose des pistes des solutions pour l’amélioration du secteur de l’eau en RDC

Le GTCRR propose des pistes des solutions pour l’amélioration du secteur de l’eau en RDC

129 Vues

Le Centre des technologies Innovatrices et le Développement Durable/CTIDD en collaboration avec le Groupe de Travail Climat REDD+ Rénové/GTCRR ont réuni ce 27 mars 2024 les différentes parties prenantes de la société civile intervenant dans le secteur afin d’examiner la situation actuelle du secteur de l’eau en RDC. Cette assise s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’eau qui a lieu chaque le 22 mars, dont cette année le thème retenu est  » l’eau pour la paix et la prospérité « .

L’objectif de cet atelier consistait à promouvoir une gestion intégrée de l’eau pour garantir la paix et la prospérité des populations congolaises et du bassin du fleuve Congo.

Spécifiquement il s’agissait de :

  • Examiner la situation partant des inondations enregistrées en décembre de l’année dernière en vie d’Identifier les défis à relever dans les décennies à venir
  • Formuler les recommandations aux autorités compétentes en vue d’améliorer la gouvernance dans le secteur de l’eau ;
  • Mobiliser les acteurs de la société civile à s’impliquer dans la recherche des solutions en matière de gestion des ressources hydriques

Cette journée de réflexion sur la situation actuelle des eaux douces a débuté aux environs de 10h par le mot de Monsieur Trésor Bondjembo Directeur exécutif du CTIDD qui a commencé par saluer la présence des participants et a rappelé le but de l’atelier. Après cela, il était question de définir une méthodologie pour améliorer le draft de la déclaration. À cet effet, les participants ont suggéré de faire une lecture du draft pour en saisir le sens, d’éclaircir les grandes lignes de la déclaration ainsi que la correction et proposition des phrases paragraphe par paragraphe.

Après la validation de la méthodologie par les participants, le modérateur de l’atelier qui était le Directeur exécutif du CTIDD a fait l’économie de la déclaration subdivisée en 3 sections dont l’introduction, les défis majeurs et les recommandations. Après cette économie, il a aussi conduit les travaux d’amélioration de la note.

Cet atelier a suscité plusieurs questions et orientations, les participants étaient très impliqués dans les réflexions et les échanges. Plusieurs défis ont été identifiés et des recommandations permettant d’améliorer la gouvernance du secteur de l’eau formulées. Plus d’une vingtaine d’experts de la société civile environnementale étaient réunis au sein du GTCRR pour cette cause.

Téléchargé la déclaration

par Audry Mbal

Partager sur

Groupe de Travail Climat Redd + Rénové (GTCRR)

Abonnez-vous