Dénonciation et mise en garde des organisations de la société civile environnementale de la République Démocratique du Congo réunies au sein du Groupe de Travail Climat Redd Rénové (GTCR-R) aux chancelleries des 27 Pays Membres de l’Union Européenne

 Dénonciation et mise en garde des organisations de la société civile environnementale de la République Démocratique du Congo réunies au sein du Groupe de Travail Climat Redd Rénové (GTCR-R) aux chancelleries des 27 Pays Membres de l’Union Européenne

940 Vues

Les organisations de la société civile environnementale de la République Démocratique du Congo sont fortement convaincues que pour briser le lien entre l’extraction des ressources naturelles et les conflits à l’Est de leur pays, l’Union Européenne devrait procéder selon une démarche holistique qui prend avant tout en compte la première cause du problème qui n’est autre que la convoitise des ressources naturelles de la République Démocratique du Congo par le Rwanda et les pays qui l’appuient pour maintenir l’instabilité dans la partie Est de la RDC et ainsi ouvrir des fenêtres de pillages systématiques et à souhait de nos ressources précieuses.

Fort de cette situation, les organisations de la société civile environnementale de la République Démocratique du Congo appellent l’Union européenne au respect strict de l’intégrité territoriale de la RDC. Elles réitèrent leur attachement le plus farouche à la souveraineté nationale de leur pays et s’opposent mordicus à toutes tentatives, d’où qu’elles viennent et par qui elles viennent, ayant pour fin de balkaniser ce beau et riche pays que le Créateur a donné au peuple congolais sans qu’il ne le lui demande.

La société civile environnementale de la République Démocratique du Congo met en garde la France et la Pologne pour la politique de l’Autruche qu’elles pratiquent pour déstabiliser la République Démocratique du Congo. 

La société civile environnementale de la République Démocratique du Congo salue la décision courageuse des États-Unis du 24 février 2024 rendue publique par la porte-parole du département d’Etat Lacy Tamlyn de cesser de soutenir militairement le Rwanda et de ne plus lui fournir des armes ni d’équipements. Cependant, elle encourage les mêmes États-Unis à s’abstenir d’utiliser la Pologne, membre de l’Otan, pour ravitailler le Rwanda en arsenal de guerre, après avoir renforcé militairement ce Pays dans le contexte de la Guerre Russie-Ukraine.

Toutes choses considérées, les organisations de la société civile environnementale de la République Démocratique du Congo recommandent à l’Union Européenne de :

  1. résilier sans délai l’accord du 19 février 2024 conclu avec le Rwanda pour  « favoriser le développement de chaînes de valeur durables et résilientes pour les matières premières », car le sous-sol rwandais ne regorge pas des minerais critiques et stratégiques, mais bien celui de la République Démocratique du Congo.
  2. rendre effectif et contraignant son règlement sur le devoir de diligence raisonnée pour les chaînes d’approvisionnement des minerais entré en vigueur en 2021.
  3. renforcer les accords de coopération existants entre l’Union Européenne, les Etats Unis  et la République Démocratique du Congo  sur le développement de chaînes de valeur pour les matières premières en  traitant directement  avec cette dernière et en renonçant aux approvisionnements des minerais de sang provenant du Rwanda.
  4. cesser, à l’instar des États-Unis, de soutenir militairement le Rwanda et de ne plus lui fournir ni armes ni équipements et de le mettre sous régime de restriction en matière d’acquisition d’armes de guerre, étant donné son implication avérée et confirmée par toutes les sources crédibles dans le pillage des ressources naturelles de la RDC.
  5. prendre en toute urgence des sanctions sévères contre le Rwanda et ciblant personnellement le Président Paul Kagamé pour le maintien de l’activisme du M23 comme prétexte et alibi afin de continuer à exterminer des millions des Congolais et à piller les ressources naturelles de leur pays.

Pour les organisations de la société civile environnementale

Cliquez pour télécharger l’inégalité de la déclaration en pdf

Partager sur

Groupe de Travail Climat Redd + Rénové (GTCRR)

Abonnez-vous